À propos de Informations techniques

Informations techniques

Mots clés

Derniers articles.

L’indicateur de crevaison (RPA) est un système chargé de détecter les pertes de pression des pneus. Le système surveille la pression de gonflage des quatre pneus montés. Le système donne un avertissement en cas de baisse de pression sensible dans un pneu ou dans plusieurs pneus. À cet effet, des capteurs mesurent, dans les valves, la pression de gonflage et la température des pneus. Afin de garantir le fonctionnement impeccable du système, il est nécessaire de monter des roues munies de l'électronique RDC. Procéder à une réinitialisation du système après chaque adaptation de la pression de gonflage et après chaque changement de pneu ou de roue. Pour réinitialiser la pression des pneus via l'écran de contrôle du véhicule (iDrive) : Démarrer le moteur, mais ne pas mettre le véhicule en mouvement, Réinitialiser la pression des pneus : sélectionner «Info véhicule»/ «Statut véhicule» / «Réinitialiser», Mettre le véhicule en mouvement (Les roues sont représentées en gris et l'état sera affiché). Après une brève conduite au-dessus de 30 km/h les pressions de gonflage réglées sont adoptées comme valeurs de consigne. La réinitialisation se termine automatiquement pendant la conduite. La réinitialisation terminée, l'écran de contrôle représente les roues en vert et « Contrôle de pression des pneus (RDC) actif » s'affiche. Vous pouvez interrompre le trajet à tout moment. Lorsque vous reprenez la route, l'initialisation se poursuit automatiquement. Pour une réinitialisation (reset) manuelle, vous référer au manuel d'utilisation de votre véhicule.
Afficher l'article complet
Régler le parallélisme, ou la géométrie du véhicule, consiste à ajuster les angles des roues pour remettre ces dernières perpendiculaires au sol et parallèles entre elles. En revanche, l’équilibrage d’un pneu permet à la roue de tourner sans causer de vibrations au véhicule à certaines vitesses.
Afficher l'article complet
L’usure d’un turbo peut s’avérer tributaire de divers paramètres tels que les conditions d’utilisation, la qualité d’huile utilisée, des filtres et de leur pouvoir filtrant, ainsi que celle du carburant par la non présence d’eau ou de corps étrangers.
Afficher l'article complet
La durée de vie d’un filtre à particules dépend pour beaucoup de l’utilisation du véhicule ainsi que de la qualité de son entretien. La technologie utilisée pour les filtres à particules BMW nécessite d’effectuer régulièrement des parcours longs afin de régénérer ce filtre en brûlant les particules accumulées. La qualité du carburant ainsi que de l’huile influencent également le bon fonctionnement de cet organe.
Afficher l'article complet
Écologiques, sans entretien et économes en énergie, les filtres à particules BMW dépolluent avec fiabilité les gaz d’échappement en répondant aux normes de dépollution UE4. Le filtre à particules diesel bloque la quasi-totalité des particules de suie solides présentes dans les gaz d’échappement et les décompose ensuite par combustion. Le revêtement catalytique du filtre autorise un processus de régénération sans apport d’additifs au carburant, permettant ainsi de meilleures performances qu'avec un mélange carburant-additifs. La mise en œuvre de capteurs de pression et de température supplémentaires dans le collecteur d’échappement, d’un volet régulateur dans le collecteur d’admission ainsi que d’extensions logicielles dans la gestion moteur garantit le bon déroulement de la régénération en toutes circonstances. Les particules de suie du diesel sont ainsi totalement éliminées quelles que soient les conditions de marche du moteur – et ce, sans surconsommation de carburant. Ce système permet en outre de respecter largement les seuils prescrits dans la norme UE5 et d’éviter les entretiens supplémentaires requis par les systèmes de filtres à additifs. La technologie BMW BluePerformance en option réduit encore davantage le taux d'oxydes d'azote dans les gaz d'échappement, de manière à satisfaire aux exigences de la norme de dépollution UE6.
Afficher l'article complet
Il convient de noter qu’au même titre que l’embrayage, le volant moteur est une pièce d’usure de par sa conception et sa fonction d’amortissement de phénomènes vibratoires provenant de l’équipage mobile du moteur. À chaque sollicitation de la pédale d’embrayage, l’association du travail combiné du volant moteur et du disque d’embrayage permet la mise en mouvement progressive et souple du véhicule. Leur durée de vie est directement liée aux conditions d’utilisation du véhicule.
Afficher l'article complet
L’usure des pneumatiques dépend de nombreux facteurs tels que le style de conduite, la charge transportée, l'état des routes, la pression de gonflage, etc. Nous vous invitons à vous rapprocher d’un de nos Concessionnaires afin d’obtenir de plus amples informations à ce sujet. Leurs coordonnées sont référencées sur notre site Internet www.bmw.fr.
Afficher l'article complet
Nous tenons à vous préciser qu’une automobile est un ensemble de pièces, soumises selon leurs fonctions à de nombreuses sollicitations et qu’il est possible, de rencontrer des signes d’usure de certains éléments de votre véhicule. Depuis 1982, BMW est le premier constructeur automobile à avoir supprimé les intervalles stricts d’entretien et à adopter une approche fondée sur les besoins réels de maintenance des véhicules. L’état des pièces d’usure et des fluides utilisés est désormais déterminé en fonction du modèle, à l’aide de capteurs et d’algorithmes ou bien de paramètres tels que le kilométrage ou les habitudes de conduite. Au démarrage, un écran affiche le statut du véhicule et l’échéance du prochain entretien. Vous êtes ainsi averti uniquement lorsqu’une intervention est véritablement nécessaire. Vous pouvez suivre les opérations à effectuer sur votre BMW grâce à son système de maintenance. Ce système dit CBS, détermine les besoins de maintenance actuels et à venir, tels que kilométrage et le temps restant jusqu’à l’échéance de la maintenance, l’étendue des opérations ainsi que les échéances des contrôles imposés par la loi.
Afficher l'article complet